Centre de recherche pour les énergies renouvelables et Parc Éolien

« Sentier éolien »

Sur l’anse de Porsmoguer à l’extrémité de la Bretagne, est implanté ce parc éolien en direction de la mer…

Le site est implanté stratégiquement, là où les forces du vent sont accrues par les différents changements de température. Il est à proximité d’autres parcs éoliens et permettra de distribuer les ressources énergétiques tout en complétant le réseau éolien européen.

La conjugaison des forces des quatre éléments peut résumer le processus d’énergie éolienne. L’air est porteur de mouvement, l’eau, grâce à son inertie, équilibre les changements de température dans l’air ambiant, la terre concrétise le rapport entre l’éolienne et l’homme et le feu représente l’énergie récupérée par éolienne.

Maîtrise d'ouvrage : EDF / APCI – Agence pour la création industrielle CARLOS BARBA AR+TE Mandataire / Juan NIETO PARRA architecte associé

Phase : Concours mars 2003

SHON : 3 200 m² / Montant des travaux : n.c.

Le projet crée un équilibre visuel et propose à l’observateur une lecture simple de l’implantation des éoliennes. Cette perception est enrichie du fait que les éoliennes par leur double alignement, renseignent, orientent et accompagnent le promeneur.

Une double ligne d’éoliennes symbolisant un nouveau sentier éolien est ainsi établie pour permettre de constituer un espace interstitiel entre les deux réseaux. Le double flux dans l’air créé par la différence de température entre la terre et l’eau est l’idée génératrice du projet. Les infrastructures existantes constituées par les digues, sont occupées par de nouvelles fonctions accentuant la linéarité du projet.

C’est ainsi qu’un observatoire éolien sert de centre de recherche et de traitement de l’énergie. Ces digues existantes stabilisent le regard. La perception générale du site est ainsi équilibrée par cette horizontale sur laquelle le regard se pose.